DARUKKHANDHA SUTTA

 

Un tronçon de bois



Une fois, le bienheureux séjournait au pays de Kosambi, au bord de la rivière Gange.

Le Bienheureux vit un tronçon de bois qui descendait le Gange. Ayant vu ce morceau de bois, le Bienheureux s'adressa aux moines et dit:

"Ô moines, voyez-vous ce morceaux de bois qui descend le Gange ?"

- Oui, Bienheureux, répondirent-ils.

- Alors, ô moines, si ce morceau de bois ne se jette pas contre cette rive, ou s'il ne se jette pas contre l'autre rive, ou s'il ne se noie pas au milieu du fleuve, ou s'il ne s'enfonce pas jusqu'au fond de l'eau, ou s'il ne tombe pas dans les mains d'êtres humains, ou dans les mains d'êtres non humains, ou s'il n'est pas pris dans un tourbillon, ou s'il ne se décompose pas intérieurement, eh bien, ô moines, ce tronçon de bois flottera vers l'Océan, il descendra vers l'Océan, il se dirigera vers l'Océan. Pourquoi ? Parce que, ô moines, le fleuve Gange coule vers l'Océan, il descend vers l'Océan, il se dirige vers l'Océan.

"De même, ô moines, si vous ne vous jetez pas contre cette rive, ou si vous ne vous jetez pas contre l'autre rive, ou si vous ne vous noyez pas que milieu du fleuve, ou si vous ne vous enfoncez pas jusqu'au fond de l'eau, ou si vous ne vous noyez pas au milieu du fleuve, ou si vous ne tombez pas dans les mains d'êtres humains, ou si vous n'êtes pas pris dans un tourbillon, ou si vous ne vous décomposez pas intérieurement, alors, ô moines, vous coulerez vers le Nirvana, vous descendrez vers le Nirvana, vous vous dirigerez vers le Nirvana. Pourquoi ? Parce que, ô moines, la compréhension correcte coule vers Nirvana, elle descend vers le Nirvana, elle se dirige vers le Nirvana.

Lorsque le bienheureux eut, ainsi parlé, un moine dit :

"Ô Bienheureux, quelle est la signification de - cette rive - ? Quelle est - l'autre rive - ? Quelle est la signification de - se noyer dans le milieu du fleuve - ? Quelle est la signification de - se noyer dans le milieu du fleuve - ? Quelle est la signification de - s'enfoncer jusqu'au fond de l'eau -? Quelle est la signification de - tomber dans les mains d'êtres humains -? ou celle de -tomber dans les mains d'êtres non humains -? Quelle est la signification - d'être pris dans un tourbillon - ? Quelle est la signification de - se décomposer intérieurement - ?

Cette rive, ô moine, est un nom pour les six sphères sensorielles de l'intérieur. (Oeil, oreille, nez, langue, corps, pensée.) L'autre rive, ô moine, est un nom pour les six sphères sensorielles de l'extérieur. (Forme visible, son, odeur, goût, choses tangibles et objets mentaux.) Se noyer dans le milieu du fleuve, ô moine, est un nom pour l'avidité passionnée et le désir. S'enfoncer au fond de l'eau, ô moine, est un nom pour la fierté de soi-même.

Ici, ô moine, quelle est le sens de - tomber dans les mains d'êtres humain - ?

Supposons, ô moine, que quelqu'un vive en relation intime avec les laïcs. Il se réjouit avec les gens qui se réjouissent. Il s'afflige avec les gens qui s'affligent. Il prend du plaisir avec les gens qui prennent du plaisir. Il souffre avec les gens qui souffrent et établi un lien étroit entre lui-même et ce qui arrive. Voilà ce qu'est, ô moine, - tomber dans les mains d'êtres humains -

Ici, quel est, ô moine, le sens de - tomber dans les mains d'êtres non humain - ?

Supposons, ô moine, que l'on s'engage dans la conduite pure dans l'espoir de renaître parmi tel ou tel groupe de dieux, en se disant : "Par le moyen de cette vertu, ou par le moyen de cette pratique, ou par le moyen de cette austérité, ou par le moyen de cette conduite pure, que je devienne un petit dieu ou un grand dieu !" Voilà ce qu'est, ô moine, - tomber dans les mains d' êtres non humain - - Pris dans un tourbillon -, ô moine, est un nom pour les cinq plaisirs. Quelle est la signification de - se décomposer intérieurement - ? Supposons, ô moine, quelqu'un qui mène une vie non vertueuse. Il s'engage dans les mauvaises choses, il est impur. Il a un comportement douteux. Il a des affaires secrètes. Bien qu'il prétende être religieux, il ne l'est pas. Bien qu'il prétende être pratiquant de la conduite pure, il ne l'est pas. Il est pourri tel un tas d'ordure. Tel est, ô moine, le sens de - se décomposer intérieurement -

A ce moment là, un vacher nommé Nanda se trouvait debout, non loin du Bienheureux. Le vacher Nanda s'écria alors : "Moi, ô Bienheureux, je suis quelqu'un qui ne se jette pas - contre cette rive - Je suis quelqu'un qui ne se jette pas contre - l'autre rive - Je ne me - noierai pas au milieu du fleuve - Je ne - m'enfoncerai pas jusqu'au fond de l'eau - Je ne - tomberai pas dans les mains des êtres humain - Je ne - tomberai pas dans les mains d'êtres non humain - Je ne -serais pas pris dans un tourbillon - Je ne me - décomposerai pas de l'intérieur - Ô Bienheureux, puissé-je obtenir l'Ordination mineure et l'Ordination majeure auprès du Bienheureux.

- Alors, ô Nanda, rendez les vaches à leurs propriétaires dit le Bienheureux.

- Ô Bienheureux, les vaches retourneront. Elles seront attirées par leurs veaux.

- Justement, ô Nanda, rendez les vaches à leurs propriétaires répéta le Bienheureux.

Alors, le vacher Nanda ayant rendu les vaches à leurs propriétaires, étant revenu devant le Bienheureux. dit : "Ô Bienheureux, les vaches ont été rendues à leurs propriétaires. Ô Bienheureux puissé-je obtenir l'Ordination mineure et l'Ordination majeure auprès du Bienheureux !"

Le vacher Nanda obtint l'Ordination mineure et l'Ordination majeure auprès du Bienheureux. Peu de temps après son Ordination majeur, Nanda demeurant seul, retiré, vigilant, ardent, résolu, parvint rapidement à ce but pour réalisation duquel les fils de famille quittent leur maison pour la vie religieuse, cet incomparable but de la Conduite pure, il le réalisa dans cette vie même. Il comprit : " La naissance est détruite, la Conduite pure est vécue, ce qui doit être achevé est achevé, plus rein ne demeure à accomplir."

Ainsi, Nanda parvint au nombre des Arahants.