Lorsque l'on évoque le Bouddhisme, nous devons d'abord parler de Bouddha, son fondateur, alors qui était vraiment Bouddha ?

Bouddha n'était pas un dieu ni même l'incarnation d'un dieu, il n'était comme nous tous qu'un homme, un être humain né de parents humains. Il fut élevé et grandit comme un garçon qu'il était; vécu dans un palais comme un prince qu'il était et fut même marié. Somme toute il vivait comme un homme, de son rang certes, mais comme un homme. Ainsi il n'était ni surhumain et encore moins surnaturel.

Bouddha, de son vrai nom Siddharta Gotama, vit le jour en 536 avant J.-C., dans le Nord du sous-continent Indien, dans l'état actuel du Népal. Il était le fils du roi Suddhodana et de la Reine Maya, souverains du royaume des Sakyas. Il fut élevé comme doit l'être le fils d'un roi, il était entouré de richesse et de choses raffinées. Comme la coutume le voulait en ces temps éloignés, il épousa très jeune, à l'âge de seize ans, une jeune, belle et dévouée princesse nommée Yasodhara. Et le jeune prince Siddharta vivait ainsi dans le palais, entouré de tout le luxe que lui procurait son rang. Mais un jour, il fut mis brutalement en face de la misère, la maladie, la vieillesse, la mort et compris le fardeau de souffrance du monde. Epris de compassion, il décida de se mettre en quête de la solution qui le mènerait jusqu'à la voie visant à abolir cette souffrance.

Alors qu'il était âgé de 29 ans et que la princesse Yasodhara venait de lui donner un fils nommé Rahula, Siddharta pris la ferme résolution de quitter le palais de son père, de quitter le pays des Sakyas et de devenir un ascète en quête de la voie menant à la délivrance de la souffrance. Pendant plus de six années, l'ascète Gotama erra dans la vallée du Gange (le fleuve sacré), il rencontra des maîtres religieux célèbres et suivi leurs enseignements, pratiquant parfois de rigoureuses pratiques de privation. Toutefois, insatisfait il abandonna donc toutes ces traditions et leur enseignement afin de suivre sa propre voie. C'est ainsi qu'un soir, sur la rive du fleuve Neranjara, près de la localité de Gaya dans l'état actuel du Bihar, assis sous un arbre (nommé depuis Arbre de la Sagesse ou Arbre de Bô), Siddharta Gotama, âgé alors de 35 ans atteint l'Eveil. Dès lors il fut appelé " Bouddha ", ce qui signifie : l'Eveillé.

Après son Eveil, Bouddha fit son premiers sermont (sutras) dans le parc des Gazelles à Isipatana, près de Benarès, dans l'état actuel de Sarnhat, en présence de cinq de ces anciens compagnons d'ascèse. Depuis ce jour, il enseigna le bouddhisme toute sa vie et ce durant 45 années. Il le fit pour toutes les classes de la société Indienne, ignorant la différence des castes, enseignant aux femmes comme aux hommes, à tous ceux qui étaient prêts à comprendre et suivre sa doctrine pour se libérer, comme lui, de la souffrance et atteindre l'Eveil.