Enseignement de Bhante Dhammika

Engagement, Conséquences et Émancipation
(« Assada », « Ᾱdīnava » et Nissarana)

(Centre Bouddhiste International de Genève ,  le samedi 16 décembre 2017 )

Tout le monde s’occupe de la santé de son corps, mais il n’y a pas beaucoup de gens qui pensent à soigner aussi leur esprit. Bouddha disait : « il faut soigner notre esprit comme nous soignons notre corps ». La seule manière c’est de cultiver notre mental « bhāvanā ».
Il y a bien d’autres chose à faire aussi pour cultiver notre mental : la générosité, la compassion, la charité, etc. Mais si nous ne méditons pas, que nous ne pratiquons pas, comme nous faisons n’importe quelle autre chose de la vie quotidienne, alors, on ne soigne pas bien notre karma.
C’est pour çe là qu’il faut que nous consacrions du temps à la pratique de la méditation, beaucoup de temps, c’est très important. Pas seulement une fois le mardi ou le samedi, mais presque tous les jours. Dès que vous avez un petit moment, nous devrions penser à bien soigner notre mental. Sinon, nous sommes comme les animaux qui n’ont pas le choix.

Lire la suite